Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Artisans Mag'
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

LES PROS ONT DU TALENT 2021

Publié par Brand Voice le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
LES PROS ONT DU TALENT 2021

LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EST L'AFFAIRE DE TOUS, NOTAMMENT CELLE DES ENTREPRISES

Je m'abonne
  • Imprimer

Dans le cadre du concours " Les Pros ont du talent ", une catégorie sécurité routière récompense les petites entreprises dans leur engagement en faveur de la sécurité de leurs collaborateurs sur la route.

Travailler dans une petite entreprise, c'est connaître ses collègues, savoir ce qu'ils font, croiser son patron. Un accident dans l'équipe a alors un impact particulière- ment douloureux, avec des répercussions immédiates sur chacun et sur l'activité de la société. Mais cette proximité permet aussi de prévenir les risques. On peut se parler, décider de règles simples d'autant plus faciles à mettre en oeuvre qu'on sait qui elles vont protéger : Laurence ou Hakim qui prennent la voiture 4 fois par jour, Marc qui livre tous les matins ou Nolwenn qui vient à vélo au travail.

De nombreuses entreprises de petites tailles ont su mettre en place des cause- ries régulières et des quiz ludiques sur la sécurité au volant, de nouvelles façons de gérer la flotte de véhicules ou encore organiser les tournées pour qu'elles soient moins tendues sur le plan horaire. Et c'est important, puisque comme le rappelle Marie Gautier-Melleray, déléguée interministérielle à la sécurité routière, le risque routier est la première cause d'accident mortel au travail. "Les employeurs en ont pris la mesure car ils sont près de 1 800 à s'être engagés pour la sécurité de plus de 3 millions de collaborateurs en signant les 7 engagements pour une route plus sûre".

Ces 7 engagements sont l'interdiction du téléphone au volant, la sobriété sur la route, la ceinture de sécurité en toutes circonstances, les temps de repos inclus dans le calcul des temps de trajets, le respect des limitations de vitesse, la formation à la sécurité routière et l'encouragement à s'équiper pour les conducteurs de deux-roues.

Trois chefs d'entreprise, qui recevront un trophée le 8 novembre 2021 à l'occasion d'une cérémonie, témoignent qu'il n'y a pas besoin d'être une grosse structure pour lutter activement et efficacement contre l'accidentalité routière au travail.

" Moins se déplacer, mieux se déplacer, c'est le sens de notre action en faveur de la sécurité routière "

Sébastien Boime, dirigeant d'id. de ville, Bordeaux (33)

Pourquoi avoir fait le choix de vous engager en faveur de la sécurité routière ?

Tout est parti d'un accident de la route sans gravité d'un de nos collaborateurs alors qu'il se rendait sur son lieu de travail à vélo. Cela a agi comme une véritable prise de conscience. Cet événement m'a permis de mesurer la part de responsabilité de l'entreprise dès que les collaborateurs se déplacent. Depuis ce jour, nous nous sommes tous engagés à repenser

les déplacements sous le prisme de la sécurité et l'entreprise est signataire des 7 engagements pour une route plus sûre.

Quelles mesures d'accompagnement avez-vous mises en place auprès de vos équipes ?

Nous avons créé un document unique d'évaluation des risques, fruit d'une co-construction avec les équipes, définissant les principes de base qui nous animent vis-à-vis de la sécurité routière. Dans notre secteur d'activité, les déplacements routiers, en voiture ou à vélo, sont le principal risque professionnel. Le document encourage le recours aux transports en commun et à l'usage d'équipements de sécurité à vélo tels que le casque et le gilet rétro-réfléchissant afin d'être mieux vu sur la route. La crise sanitaire nous a également amené à faire évoluer ce document en tentant de réduire nos déplacements. Bien évidemment, la consommation d'alcool est proscrite et le document stipule de toujours prévoir 15 à 30 minutes de marge de sécurité pour tout déplacement. Notre but : ne pas nous exposer à la tentation d'accélérer pour éviter d'être en retard.

Par quels types d'effets se traduisent les différentes initiatives que vous avez prises?

Pour commencer, je note la parfaite acceptation de la démarche par les équipes. Nous sommes, dans notre activité, particulièrement concernés par les enjeux de mobilité urbaine. Ce document nous a permis d'engager un dialogue permanent et chacun apporte ses idées, contribue à le faire vivre. Mieux se déplacer, c'est moins de stress, moins de risques et un impact environnemental positif. Le bilan ne peut être que satisfaisant !

" Réinventer une mobilité responsable, c'est se montrer attentif aux autres... et c'est le propre de la sécurité routière "

Christophe Bertrand, président de Simon SAS, Avallon (89)

Quelles sont les raisons qui vous ont amené à vous engager en faveur de la sécurité routière ?

Lorsque j'ai repris l'entreprise Simon SAS en 2017, ma stratégie reposait sur trois axes majeurs : la RSE (Responsabilité sociétale et environnementale), l'innovation et le développement à l'international. Lorsque j'ai découvert la charte des 7 engagements pour une route plus sûre, j'ai considéré qu'il était naturel d'impliquer Simon SAS dans cette démarche.
Quelles mesures d'accompagnement avez-vous mises en place auprès de vos équipes ?

La sécurité de nos équipes est une préoccupation constante dans une activité industrielle comme la nôtre. Nous faisons le point une fois par mois sur cette thématique avec nos deux représentantes du personnel, qui sont très impliquées dans ce projet et avec lesquelles nous travaillons main dans la main, en privilégiant un discours positif et valorisant. Nous joignons des quiz créés par la Sécurité routière à la fiche de paie des collaborateurs. Plus de la moitié d'entre eux joue le jeu en y répondant.

Quel bilan tirez-vous de vos différentes initiatives ?

Elles portent leurs effets sur les routes bien sûr, mais aussi dans l'entreprise car nous utilisons des engins roulants. Je pense d'ailleurs imprimer les affiches de la campagne " Employeurs engagés " pour rappeler l'importance d'être vigilant. La mobilité est un axe de transformation majeur pour les entreprises. À titre personnel, je suis impliqué dans le plan climat de la Communauté de communes d'Avallon. Nous réfléchissons activement à réinventer la mobilité dans une dynamique de qualité de vie au travail. Mobilités alternatives, covoiturage, autopartage, sécurité routière... c'est en embrassant tous ces enjeux que nous pourrons agir efficacement.


" Préserver nos équipes du risque routier est un axe majeur de notre démarche santé, sécurité et environnement (SSE) "

Aurélien Verne, dirigeant de V2A Automation et Process,Villefranche-sur-Saône (69)

Comment est né votre engagement en faveur de la sécurité routière ?

Depuis la création de l'entreprise en 2013, nous avons toujours eu à coeur de veiller à la sécurité de nos collaborateurs. Nous sommes engagés dans un processus de certification MASE (Manuel d'amélioration sécurité des entreprises) depuis 2018. Agir en faveur de la sécurité routière au sein de nos équipes s'inscrit totalement dans cette démarche. Cette certification, obtenue en 2019 et renouvelée pour 4 ans en 2020, est une grande fierté qui nous incite à aller toujours plus loin !

Quelles ont été les principales initiatives déployées au sein de votre entreprise ?

Dans le cadre de notre démarche SSE, nous avons identifié les risques inhérents à notre activité. Nos collaborateurs effectuent près de 30 000 kilomètres par an, nos 6 véhicules sont donc renouvelés tous les 3 ans pour disposer des modèles les plus évolués avec tous les équipements et options de sécurité. En hiver, nous les équipons de pneus neige et de chaînes. Trousse de secours, marteau brise-glace et éthylotest à bord complètent le dispositif. Un audit croisé est organisé 2 fois par an : un salarié doit examiner le véhicule d'un de ses collègues pour vérifier que tout est en état. Nous avons participé aux Journées de la sécurité routière au travail (visionnage de films et quiz).

Des causeries sont également organisées tous les 2 mois autour de la thématique du risque routier entre autres. Enfin, les salariés ont des objectifs annuels sur la SSE soumis à une prime annuelle, dont la condition du versement est l'absence de procès-verbal pour non-respect du code de la route.

Quel bilan tirez-vous de vos différentes initiatives ?

Nous n'avons jamais enregistré d'accident corporel. Nous adressons régulièrement des emails d'information et de sensibilisation à nos collaborateurs pour effectuer un rappel des bonnes pratiques. Sensibiliser sans mettre trop de pression, impliquer sans contraindre, c'est le coeur de notre méthode. Pour aller plus loin, nous prévoyons d'organiser l'an prochain un stage de conduite.

Pour en savoir plus, cliquez ici


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles