Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Artisans Mag'
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Artisanat du bâtiment : la reprise se confirme

Publié par Mallory Lalanne le

L'artisanat du bâtiment, avec une hausse de 2,5 % du volume d'activité au deuxième trimestre 2011, continue de profiter de la reprise amorcée au premier trimestre.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le secteur du bâtiment connaît sa plus forte croissance depuis près de quatre ans. La filière a enregistré une hausse de 2,5 % du volume d’activité au deuxième trimestre 2011. Forte de ce résultat, la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) table sur une prévision de croissance de 2,9 % sur l’ensemble de l’année 2011. Si cette hausse est la plus forte enregistrée depuis 2007, il n’en reste pas moins vrai qu’après deux années de crise, l’activité globale du secteur est revenue au niveau du début des années 2000.

 "Nos 380 000 entreprises artisanales ont traversé une longue période de vache maigre ces deux dernières années. Nous accueillons ces premiers signes de croissance avec satisfaction, mais aussi avec une certaine prudence. Cette amorce de reprise est pour nous le résultat de nos efforts de défense et de développement des dispositifs, tels que l’Éco-PTZ et le maintien de la TVA à 5,5 %", a déclaré Patrick Liébus, président de la confédération.

Le marché de l'amélioration de la performance énergétique, une source de croissance

Émergence, l'émission 100% start-up de  Be@BossTV

L’activité est portée par la construction neuve, particulièrement dynamique ce trimestre (+3 %) mais aussi par le segment de l’entretien-amélioration (+2%), galvanisé par les travaux d’amélioration des performances énergétiques du logement.

A noter également que les écarts d’évolution entre les différents corps de métiers se réduisent. Ils convergent désormais vers un rythme d’activité plus uniforme, qui oscille entre +1,5 % (menuisiers et serruriers) et +2,5 % (peintres, plâtriers, aménagement et décoration). La croissance des autres professions (maçons, électriciens et couvreurs, plombiers-chauffagistes) s’établit à 2 %.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande