Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Artisans Mag'
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Janvier : Les artisans du bâtiment commencent l'année dans la rue

Publié par Mallory Lalanne le | Mis à jour le
Les artisans du bâtiment commencent l'année dans la rue
Les artisans du bâtiment commencent l'année dans la rue

La Capeb a décidé de se mobiliser lors d'une journée d'action nationale organisée le 18 janvier. Les artisans dénoncent la future augmentation du taux de TVA et les pratiques de dumping social des entreprises étrangères qui interviennent en France.

Je m'abonne
  • Imprimer

Trop c'est trop. Les artisans du bâtiment organisent une manifestation nationale le 18 janvier pour sauver le secteur de la construction. "Le gouvernement mène une politique de la bonne parole, notamment pour ce qui concerne le logement. L'objectif de 500 000 rénovations et de 500 000 constructions de logements par an est très ambitieux, mais complètement irréaliste puisque rien n'a été mis en place pour y parvenir. Il est temps d'exprimer notre ras-le bol et de dire stop aux belles promesses", s'agace Patrick Liébus, le président de la Capeb, qui donne rendez-vous aux dirigeants le 18 janvier devant toutes les préfectures de France "pour une mobilisation historique".

L'augmentation de la TVA critiquée

La Capeb souligne en effet les nombreuses difficultés rencontrées par les artisans. L'augmentation du taux de TVA à 10% programmée en 2014, l'accroissement de la cotisation foncière des entreprises (CFE), la concurrence déloyale et le déploiement sur l'Hexagone d'entreprises étrangères "low-cost".

Émergence, l'émission 100% start-up de  Be@BossTV

Patrick Liébus souhaite toutefois rester force de propositions et insiste sur la prise en compte de quatre résolutions, dont l'application d'une TVA à 5 % pour les activités de rénovation des logements, l'exclusion du secteur du bâtiment du régime des auto-entrepreneurs, la rénovation et la construction de 500 000 logements par an, ainsi que la présence d'un représentant des TPE au sein de la Banque publique d'investissement (BPI). Ils espèrent tous que 2013 ne soit pas l'année des dépôts de bilan.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande